Aide Schémas


Un schéma (en anglais “pattern”) est une combinaison courante de nombres de mines offrant une seule solution. En mémorisant les schémas, vous réduirez votre temps de réflexion.

Schémas de base

b1 (2)
      

  F
B1

  • Si un nombre touche le même nombre de cases,
  • alors ces cases sont toutes des mines.
b2 (2)
      

  F
B2

  • Si un nombre touche déjà le même nombre de drapeaux,
  • alors toutes les autres cases adjacentes peuvent être ouvertes.
1-1 (4)
          

  M
1–1

  • Regardez le 1 de gauche près du bord.
  • Il touche les deux cases jaunes, donc l’une des deux est une mine.
  • Regardez maintenant le 1 à sa droite.
  • Il touche lui aussi les deux cases jaunes, donc il a déjà sa mine et la troisième case, en vert, peut être ouverte.
1-1p (4)
          

  M
1–1+

  • Regardez le 1 surligné en bleu de gauche.
  • Il touche les deux cases jaunes, donc l’une des deux est une mine.
  • Regardez maintenant le 1 surligné en bleu de droite.
  • Il touche lui aussi les deux cases jaunes, donc il a déjà sa mine et toutes les cases restantes peuvent être ouvertes.
1-2 (4)
          

  M
1–2

  • Regardez le 1 surligné en bleu.
  • Il touche les deux cases jaunes, donc l’une des deux est une mine.
  • Maintenant regardez le 2.
  • Sa première mine est l’une des deux cases jaunes, donc sa deuxième mine est dans la troisième case.
1-2p (4)
          

  M
1–2+

  • Regardez le 1 surligné en bleu.
  • Il touche les deux cases jaunes, donc l’une des deux est une mine.
  • Maintenant regardez le 4.
  • Sa première mine est l’une des deux cases jaunes, donc les trois cases restantes sont forcément toutes des mines.
1-2c (4)
          

  M
1–2C

Version classique du schéma 1–2:
  • Regardez les cases roses. Que peut-on dire d’elles ?
  • Elles ne peuvent être des mines toutes les deux à la fois, cela dépasserait les capacités du 1. Elles contiennent au maximum une mine.
  • Maintenant regardez le 2.
  • Si une seule des cellules roses est une mine, alors il y a une mine dans l’autre case touchant le 2.
1-2cp (4)
          

  M
1–2C+

  • Regardez les cases roses. Que peut-on dire d’elles ?
  • Elles ne peuvent être des mines toutes les deux à la fois, cela dépasserait les capacités du 1. Elles contiennent au maximum une mine. Maintenant regardez le 4.
  • Maintenant regardez le 4.
  • Si une seule des cellules roses est une mine, alors les trois autres cases touchant le 4 sont des mines.
1-2-1 (3)
        

  M
1–2–1

Le schéma 121 a une unique solution. En fait il s’agit de la combinaison de deux schémas 1–2:
  • Appliquez le schéma 1–2 à partir de la gauche.
  • Appliquez le schéma 1–2 à partir de la droite.
  • Voilà le résultat final.
1-2-2-1 (3)
        

  M
1–2–2–1

Le schéma 1221 a une unique solution. C’est aussi la combinaison de deux schémas 1–2:
  • Appliquez le schéma 1–2 à partir de la gauche.
  • Appliquez le schéma 2–1 à partir de la droite.
  • Et voilà le résultat final.

Réductions

1-1r (3)
        

  D
1–1R

  • Le 2 surligné en bleu se réduit en 1, puisqu’il a déjà une mine à sa gauche.
  • Le 4 se réduit aussi en 1, puisqu’il a déjà trois mines.
  • Donc, le 24 devient un schéma 1–1 et la troisième case, en vert, peut être ouverte.
1-2r (3)
        

  D
1–2R

  • Le 2 se réduit en 1, puisqu’il a déjà une mine à sa gauche.
  • Le 3 surligné en bleu lui devient 2, puisqu’il a déjà une mine.
  • Donc le 23 devient un schéma 1–2 et la troisième case, en vert, peut être ouverte.
1-2-1r (1)
    

  D
1–2–1R

  • Le schéma 232 se réduit à un schéma 1–2–1.

Trous

h1 (4)
          

  D
H1

  • Regardez le 1 central du bas.
  • Il touche les deux cases jaunes, donc l’une des deux est une mine.
  • Maintenant regardez le 1 du haut.
  • Lui aussi touche ces deux cases jaunes, donc toutes les cases supérieures en vert peuvent être ouvertes.
h2 (4)
          

  D
H2

  • Regardez le 1 central du bas.
  • Il touche les deux cases jaunes donc l’une des deux est une mine.
  • Maintenant regardez le 1 du haut.
  • Lui aussi touche ces deux cases jaunes donc toutes les cases supérieures en vert peuvent être ouvertes.
h3 (4)
          

  D
H3

  • Regardez le 1 du bas surligné en bleu.
  • Il touche les deux cases jaunes, donc l’une des deux est une mine.
  • Regardez maintenant le 1 du dessus.
  • Lui aussi touche ces deux cases jaunes, donc il a déjà sa mine et toutes les cases adjacentes en vert peuvent être ouvertes.

Triangles

t1 (4)
          

  E
T1

  • Regardez le 1 surligné en bleu du bas.
  • Il touche les trois cases jaunes, donc l’une d’entre elles est une mine.
  • Regardez maintenant le 1 surligné du haut.
  • Il touche aussi les trois cases jaunes, donc il a déjà parmi elles sa mine, donc les trois cases vertes au-dessus peuvent être ouvertes.
t2 (5)
            

  E
T2

  • Regardez les cases roses.
  • Une et une seule de ces trois est une mine puisqu’elles touchent le 1 surligné en bleu.
  • Regardez maintenant le 2 surligné en bleu.
  • Si les cases roses contiennent une mine, alors la deuxième mine se trouve dans la dernière case adjacente.
  • Si vous posez le drapeau, vous pouvez voir qu’une mine se trouve dans les cases roses. Donc le 1 surligné de bleu a déjà sa mine et les trois cases vertes au-dessus peuvent être ouvertes.
t3 (5)
            

  E
T3

  • Regardez les cases roses.
  • Elles contiennent au maximum deux mines puisqu’elles touchent toutes les trois le 2 surligné en bleu.
  • Maintenant regardez le 3.
  • Si les cases roses contiennent au maximum deux mines, alors il doit y avoir une mine dans la dernière case adjacente disponible.
  • Si vous placez le drapeau, vous voyez que deux mines se trouvent dans les cases roses. Donc le 2 surligné en bleu a déjà ses mines et les trois cases vertes au-dessus peuvent être ouvertes.
t4 (5)
            

  E
T4

  • Regardez les cases roses.
  • Elles contiennent au maximum deux mines, puisqu’elles touchent toutes le 2 surligné en bleu.
  • Maintenant regardez le 4.
  • Si les cases roses contiennent au plus deux mines, alors on trouve deux mines dans les cases adjacentes restantes.
  • Si vous placez les drapeaux, vous voyez que deux mines se trouvent dans les cases roses. Donc le 2 surligné en bleu a déjà ses mines et les trois cases vertes à gauche peuvent être ouvertes.
t5 (5)
            

  E
T5

  • Regardez les cases roses.
  • Elles contiennent au maximum une mine puisqu’elles touchent toutes les deux le 1 surligné en bleu.
  • Regardez maintenant le 2 surligné.
  • Si les cases roses contiennent au maximum une mine, alors une mine doit se trouver dans la dernière cases adjacente en bas à gauche.
  • Si vous placez le drapeau, vous voyez qu’une mine se trouve dans l’une des deux cases roses. Donc le 1 a déjà sa mine et les trois cases vertes au-dessus peuvent être ouvertes.

Schémas complexes

1-3-1 (7)
                

  E
Angle 1–3–1

  • Regardez les cases roses.
  • Elles contiennent une et une seule mine, puisqu’elles touchent le 1.
  • Regardez maintenant les cases oranges.
  • Elles aussi contiennent une et une seule mine puisqu’elles aussi touchent un 1.
  • Maintenant regardez le 3.
  • Les cases roses et oranges contiennent chacune une mine, cela en fait deux, donc la troisième mine se trouve dans la seule case adjacente libre, à l’angle.
  • Deux mines manquent encore au 3. L’une d’elles se situe dans les cases roses, l’autre dans les cases oranges. Donc l’angle 1–3–1 a une unique solution.
2-2-2 (7)
                

  E
L’angle 2–2–2

  • Regardez les cases roses.
  • Elles ne peuvent être vides, il manquerait une mine au 2 surligné. Donc elles contiennent au moins une mine
  • Regardez maintenant les cases oranges.
  • Elles ne peuvent être vides, il manquerait une mine au 2 surligné. Donc elles contiennent au moins une mine.
  • Regardez maintenant le 2 à l’angle.
  • Les cases oranges et roses contiennent au moins deux mines en tout, donc ce 2 a déjà ses mines et la case à l’angle peut être ouverte.
  • Une mine se trouve dans les cases roses, et la seconde dans les cases oranges. Donc, l’angle 2–2–2 corner a une unique solution.
1--2--1 (6)
              

  E
1>2<1

  • Regardez les cases roses.
  • Elles contiennent au maximum une mine puisqu’elles touchent le 1 surligné.
  • Regardez maintenant les cases oranges.
  • Elles aussi contiennent au plus une mine puisqu’elles aussi touchent un 1.
  • Maintenant regardez le 2.
  • Sa première mine se situe dans les cases roses, et sa deuxième dans les cases oranges. Donc, toutes les autres cases adjacentes aux 1 surlignés peuvent être ouvertes.
tp (6)
              

  E
Le schéma T

  • Le 1 surligné de gauche touche les deux cases jaunes, donc elles contiennent une mine.
  • Le 1 surligné de droite touche les deux cases rose, donc l’une des deux est aussi une mine.
  • Le 2 touche les deux cases roses, donc une mine et une seule se trouve parmi les cases oranges.
  • Maintenant regardez le 3.
  • Les cases oranges et jaunes contiennent deux mines en tout, la troisième mine se trouve donc forcément dans la seule case adjacente restante, à l’angle.
  • Regardez le 3 de nouveau. La première mine est à l’angle, la seconde parmi les deux du bas, donc la troisième est l’une des deux cases oranges restantes. Les cases marquées d’un point vert peuvent donc être ouvertes.
dc (11)
                        

  E
Chaîne de dépendance

D’habitude les longues chaînes de dépendance se résolvent en analysant à partir des deux côtés.
  • Commençons l’analyse par le haut.
  • Une mine se trouve dans les cases jaunes.
  • Une mine se trouve dans les cases roses.
  • Analysons maintenant à partir du bas.
  • Une mine se trouve dans les cases oranges.
  • Une mine se trouve dans les cases rouges.
  • Une mine se trouve dans les cases blanches.
  • Une mine se trouve dans les cases marrons.
  • Une mine se trouve dans les cases turquoises.
  • Regardez maintenant le 2 encadré des cases turquoises.
  • Sa première mine est l’une des deux cases roses, sa deuxième mine l’une des deux cases turquoises. Donc les cases marquées d’un point vert peuvent être ouvertes.

Derniers coups

mc1 (6)
              

  E
Décompte des mines

Quand arrive la fin du tableau, vous pouvez déterminer des cases libres en comptant le nombre de mines restantes:
  • Deux mines se trouvent parmi les cases jaunes.
  • Une mine se trouve parmi les cases roses.
  • Une mine se trouve parmi les cases oranges.
  • Une mine se trouve parmi les cases rouges.
  • Une mine se trouve parmi les cases marrons.
  • Les cases colorées contiennent six mines au total, exactement le nombre de mines restantes. Les cases marquées d’un point vert peuvent donc être ouvertes.
ltc (4)
          

  E
Combinaisons

Dans quelques rares situations, il peut être nécessaire de recenser les combinaisons possibles.
  • Choisissez une case de façon arbitraire. Par exemple ici la case jaune.
  • Vérifions s’il peut s’agir d’une mine.
  • Si une mine se trouve dans la case jaune, alors la solution finale réclame six drapeaux. Cette combinaison est impossible puisqu’il ne reste que cinq mines à pourvoir.
  • Donc, la case jaune n’est pas une mine et peut être ouverte.